Découvrir le dernier Vogue Knitting dans une célèbre librairie anglaise de Paris, l'acheter rien que pour le plaisir, puis prendre le temps de le lire à la terrasse d'un café.

Découvrir l'univers des marquoirs anciens, alors avoir envie à nouveau de broder, commencer enfin un marquoir, juste pour le plaisir de compter les petites croix, puis franchir allègrement la première étape, être impatiente de finir les deux suivantes, puis envisager l'attente interminable jusqu'au 10 septembre, lorsqu'elle nous donnera l'étape suivante de son SAL surprise.

Regretter ses jambes trop blanches, celles qui ont oubliées le soleil de Maurice avec cet automne en juillet, avoir subitement envie de finir cette petite robe en lin commencée sous le soleil de juin, laisser son parapluie à la maison et mettre une jupe, enfin ...

Courrir au marché St-Pierre, vouloir à tout prix acheter le même rideau que celui qui est dans ma chambre, regretter de ne pas les avoir tous pris l'an passé, sur les quatre restant je n'en ai pris que deux, évidemment il n'en reste plus qu'un, celui qui est exposé dans le magasin et dont personne n'a voulu, le prendre quand même et le laver parce que plein de poussière, constater avec colère qu'il a rétréci de 20 cm.

Bloquer enfin un napperon ancien, découvert inachevé chez Emmaus l'an passé, terminé par Maman qui a tatonné sur le point  de bordure dont elle n'avait pas le modèle, se dire qu'une vieille dame serait contente de le voir achevé de là-haut ...

 napperon

Profiter des beaux jours, tout simplement ...