J'aimerais tant voir Syracuse
L'île de Pâques et Kairouan
Et les grands oiseaux qui s'amusent
A glisser l'aile sous le vent.

Voir les jardins de Babylone
Et le palais du grand Lama
Rêver des amants de Vérone
Au sommet du Fuji-Yama.

Voir le pays du matin calme
Aller pêcher au cormoran
Et m'enivrer de vin de palme
En écoutant chanter le vent.

Avant que ma jeunesse s'use
Et que mes printemps soient partis
J'aimerais tant voir Syracuse
Pour m'en souvenir à Paris


syracuse_1


Toute ressemblance avec un it-bag est totalement volontaire !
Bon, en même temps, il ne doit plus être à la mode cette année, on ne le voit plus trop.

Donc un sac au crochet commencé l'année dernière, mais abandonné parce que toutes les explications que j'avais trouvé un peu partout étaient un peu trop compliqué pour moi, et repris à ma sauce cette année, à l'aide de cette grille-là.

Alors sinon, j'ai utilisé un coton Phildar avec un peu de nylon dedans, histoire d'avoir un résultat assez solide, issu d'un vieux vieux stock, crocheté en double avec un crochet n°5, j'aime bien son aspect un peu tweedé. Les anses sont totalement improvisées, au crochet doublé avec le tissu de la doublure pour plus de solidité, je les voulais en cuir mais je n'ai pas trouvé. Je les changerai sans aucun doute si je trouve les mêmes que sur l'original. La doublure est en Liberty Tatum trouvé chez Reine et un peu de dentelle sur la bordure de la poche. Fermeture avec les petits clips aimantés de chez Clover trouvés ici. Il ne me manque que les glands sur les côtés, mais mon résultat ne me plaisait pas vraiment.

Je crois que je ne vais pas le lâcher de l'été !